Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

INFOS A LA UNE - Page 4

  • Pin it!

    JOE PENNY ACTEUR SAGE...

    ...UN ARTICLE DU 10 NOVEMBRE 1987

    Ce matin, en me promenant sur le Web, j'ai trouvé cet article datant du 10 novembre 1987 dans les archives GOOGLE. 

    Je suis surprise de trouver encore des nouvelles sur Joe, datant de ses années de gloire. 

    Je veux espérer, qu'il va revenir sous la lumière des studios et dans les médias ...

     

    EN ATTENDANT DES NOUVELLES FRAICHES POUR 2014

    SOURCE DU DOCUMENT : 

    news google

     The Spokesman-Review - 10 nov. 1987

     

    EN ATTENDANT DES NOUVELLES FRAICHES POUR 2014

     

     

     

  • Pin it!

    UNE INTERVIEW DE MELISSA GILBERT...

    Je remercie mon amie Marie-Ange qui m'a transmis cette interview de Mélissa Gilbert, datant du 17 janvier 1987 et de la traduction qu'elle en a faite.

    Ce document est ancien, mais il s'ajoute évidemment, aux quelques documents déjà publiés sur mon blog.

    UNE INTERVIEW DE MELISSA GILBERT de 1987

    A 24 ans, Melissa Gilbert sait comment vivre une double vie.

    Le dimanche 18 janvier, elle est la vedette du film « Le Serment de Sang. » de NBC. Dans le film, elle joue une innocente jeune femme, Marian Winslow, qui ne se rend pas compte – avant qu’il ne soit bien trop tard – que l’homme qu’elle a épousé, l’avocat Edward Moran (Joe Penny), est profondément impliqué dans la Mafia.

    Gilbert, qui littéralement a grandi en jouant Laura Ingalls Wilder dans « La Petite Maison dans la Prairie », est actuellement en vedette dans beaucoup plus que juste un film de télévision. Sa romance « Rock and Roll » de six ans avec « le sale gosse » Rob Lowe a fait d'elle et Lowe en co-stars les couvertures des tabloïds de supermarché. Vont-ils ou ne vont-ils pas ? Et avec qui ?

    Cependant, juste quelques jours avant son interview, Gilbert a annoncé son engagement avec Lowe.

    Ici, Gilbert parle de « Le Serment de Sang », son amitié particulière avec Joe Penny et sa relation avec Lowe et la bande de sales gosses.

    Q : Dans “Le Serment de Sang”, vous et Joe Penny tombez passionnément amoureux. Etait-ce amusant ?

    R : Ed et Marion tombent amoureux aveuglément. Nous avons tous connu ça. Moi aussi, certainement (rires). Dieu merci à Joe Penny ! Il y a définitivement – comment puis-je dire ? – beaucoup de chaleur… de passion … quelque chose de fort entre nous. C’est le meilleur. Je ne vais pas nier le fait que j’ai un béguin pour l’homme.

    Q : Avez-vous eu une relation amoureuse durant le tournage du film ?

    R : Nous avons eu une relation particulière. Nous avons regardé dans le dictionnaire et le mot « particulière » était le mot juste. Non, il n’y a pas eu de relation amoureuse. Mais il y a eu une connexion immédiate. Bien sûr, tout le monde sur le plateau pensait que nous couchions ensemble, ce qui était totalement faux.

    Q : Vous avez quelques scènes très torrides dans « Le Serment de Sang ». Pensez-vous que votre image va changer ?

    R : Je ne sais pas si j’aurais pu faire ces scènes avec quelqu’un d’autre, mais Joe , il vous met à l’aise. Quel gars ! J’adorerais retravailler avec lui. Vous savez, comme ces grands duos de l’écran : William Powell and Myrna Loy, Spencer Tracy et Katharine Hepburn.

    Q : Votre histoire d’amour avec Rob Lowe vous a mis à la vue du public. Comment abordez-vous toute cette publicité ?

    R : Je ne sais pas si je dois rire ou pleurer. Actuellement c’est excitant parce que je marche dans la rue et quelqu’un m’interpelle et me dit « Vous êtes Melissa Gilbert. Félicitations. J’ai entendu parler de vos fiançailles et je suis tellement heureux pour vous. »

    Q : Mais certainement vous ne riez pas à propos des histoires de Rob Lowe avec les autres femmes.

    R : Je n’ai pas eu le choix que d’apprendre à rire cette année – ou bien, je serai tombée dans la dépression. Les magazines US l’ont nommé le Roméo de l’année avec toutes les photos prises avec six femmes différentes. Sur la page suivante, vous avez une photo de moi et Billy Idol et que nous serions fiancés ! Mais personne ne peut savoir ce que Rob et moi faisons réellement.

    Q : Vous devez être amie avec le groupe d’ami de Rob – plus connu sous le nom de « Brat Pack » (les sales gosses)

    R : Je suis très heureuse pour eux et ils ont tous gardé la tête sur les épaules malgré leur succès. Rob et moi leur avons souvent rappelé que beaucoup de gens disparaissent et que peu de gens réussissent à perdurer dans le succès.

  • Pin it!

    28 NOVEMBRE 2013 : THANKSGIVING

    Pour nos amis Américains,  ce petit collage pour la célébration de leur traditionnelle fête de THANKSGIVING.

    28 NOVEMBRE 2013 : THANKSGIVING

  • Pin it!

    UNE VISION PLUS ROMANTIQUE...

    " Suite à l'article précédent " cet obscur objet du désir ", j'avais défini mon autre vision plus romantique de l'acteur Joe Penny.

    En voici donc le texte original écrit en 2006. 

    Après avoir donné mon opinion de femme "libérée" sur notre acteur Joe Penny, je voudrais donner mes pensées plus romantiques et poétiques qu'il m'a inspirées.
    Voilà donc comment je le vois dans mon imaginaire.

     

    ♥ ♥ ♥ ♥ ♥

    UNE VISION PLUS ROMANTIQUE...

     

    Ce bel acteur représente l'homme idéal pour fantasmer dans ma vie de femme. Il est le fruit défendu dans lequel je ne croquerai jamais mais qui me met l'eau à la bouche. 
    Il suscite le désir que je ne partagerai jamais avec lui. 
    Il comble mes rêves puisqu'il est le fantasme absolu. 
    Quand je le vois sur l'écran de mon téléviseur, c'est une émotion infinie qui m'envahit :
    Il est le merveilleux tableau que j'ai vu un jour dans une galerie de peinture qui m'a bouleversée car, il éveillait en moi des souvenirs enfouis au plus profond de mon être.
    Il est le lever du soleil sur la mer que j'admire un matin d'été mais aussi le coucher du soleil dans l'horizon enflammé (pour le côté clair-obscur de Joe). 
    Il est pour moi tout cela, avec un immense respect que j'éprouve à son égard parce que je ne le connais pas et que c'est mieux ainsi.
    Il garde tout son mystère de star. C'est cela que j'aime, cette distance que je ne pourrai jamais franchir et qui fera qu'il restera à jamais cette étoile qui scintille et que je n'atteindrai pas.....


    On dit que Dieu a créé l'homme à son image. Je n'ai jamais vu Dieu et pour moi Joe est plus beau que Dieu....

     

    UNE VISION PLUS ROMANTIQUE...

     

  • Pin it!

    CET OBSCUR OBJET DU DESIR...

    J'ai retrouvé un texte que j'avais écrit en 2006.

    Notre amie Marie-Ange avait lancé sur son forum, une sorte de jeu qui consistait à décrire tel que nous le percevions, notre acteur préféré Joe Penny.

    J'avais oublié ce texte que je viens de "redécouvrir" et que je publie ici de nouveau.

    En fait, j'ai écrit deux textes. Le second, je le publierai dans les jours à venir.

     

    CET OBSCUR OBJET DU DESIR...

    CET OBSCUR OBJET DU DESIR

     

     

    Pour être claire dans mes propos, je veux préciser que je m'exprime sur Joe « ACTEUR » et non sur Joe « HOMME PRIVE ».

     

    Joe Penny !!! Cet obscur objet du désir...Qu'y a t'il de mieux que ce titre d'un film de Luis Buñuel pour définir ce que représente Joe pour moi. 

    La première fois que je l'ai découvert sur mon écran de télévision, je fus séduite par son regard... c'était en 1989 lors de la diffusion du premier épisode de FLAMINGO ROAD, je fus conquise par toute sa personnalité.

     

    Puis je l'ai oublié pour le redécouvrir quelques temps plus tard dans le rôle de Jack Styles, le héros de "LA LOI EST LA LOI", séduisant enquêteur, et là ce fut la révélation ! Mais oui ! pour moi, ce bel acteur devint l'homme idéal avec son regard tantôt sombre, tantôt clair, tellement changeant et chargé de tant de choses indéfinissables ; son visage si expressif, qui peut passer de la pure tendresse à la plus sévère expression ; sa bouche charnue si bien dessinée, dans laquelle j'aurais voulu mordre comme dans un beau fruit que j'aurais cueilli sur l'instant ; ses lèvres qui parfois se font oublier car il a cette faculté d'en jouer au point qu'elles peuvent devenir discrètes ; sa stature qui lui donne un charisme exceptionnel, ce qui fait que l'on ne voit que lui, même dans un petit rôle ; son beau corps bronzé, musclé, sa poitrine à la pilosité sensuelle,qui le rendent si attirant et auxquels j'aurais voulu succomber ; et sa façon de se mouvoir !...Aïe Mama!!!! 

     

    Aujourd'hui il a quelques années de plus (moi aussi et quelques années de plus que lui hélas !) son visage a changé, les traits se sont durcis, mais je le trouve toujours aussi séduisant. Dans chacun de ses rôles je l'ai aimé, parfois détesté. Cet acteur que j'admire est-il si différent de l'homme qu'il est dans la vie ? Je l'ignore. Je pense qu'il a mis et continue à mettre beaucoup de lui-même dans les personnages qu'il interprète avec son immense talent. oui j'ai aimé et j'aime encore l'acteur que je ne connais pas.

    Il paraît qu'il ne répond jamais au courrier de ses admiratrices, dommage ! Mais elles l'ont tant harcelé par lettres qu'elles lui envoyaient ou lors de ses apparitions publics, qu'il se protège certainement maintenant en menant sa vie privée avec une grande discrétion .

     

     

    Il me fait penser à un loup solitaire et, j'aurais aimé et j'aimerais bien encore aller dans l'antre de ce loup et me faire toute petite auprès de lui....On peut toujours rêver.............

     

    CET OBSCUR OBJET DU DESIR...